Chartres


Même si en réalité la grille est unique, sa distribution se fait sur des angularités (et donc des nombres différents).
Comme un thème astrologique avec les aspects entre les planètes en quelque sorte.

Ce qui est primordial, c’est que tous les hauts lieux sont à la croisée de plusieurs lignes.
Axiome de base : plus le nombre de lignes qui se croisent en un lieu est grand, plus ce lieu est énergétiquement fort.

Certains lieux, et pas des moindres, ne font pas partie directement de la configuration de base (en rouge), mais ils appartiennent à d’autres réseaux, qui s’articulent selon d’autres modalités géométriques et numériques. Ces réseaux s’ancrent de manière régulière à celui de base.

La constante, qui ne connait aucune exception, c’est que ces lieux  sont, comme tous les autres, reliés à l’un ou l’autre des grands croisements, et ce, de manière géométrique et régulière.

Ci-dessous un exemple avec une seule des nombreuses lignes de Chartres : celle qui la relie à la ND de Fourvière de Lyon.

Je tiens à préciser que j’apporte un soin tout particulier à la précision des lignes et que la jonction ci-dessous se fait bien de cathédrale à cathédrale.
Cela est bien sur vérifiable.chartres LyonLes points blancs ci-dessous montrent les jonctions régulièrement espacées à la grille de base :

chartres Lyon2
On retrouve une autre ligne de même catégorie entre la cathédrale de Chartres et la cathédrale de Strasbourg.

One thought on “Chartres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *