La cathédrale de Tours

A l’emplacement de la cathédrale Saint-Gatien de Tours actuelle, il y eut au IVe siècle un premier sanctuaire, puis un deuxième au VIe siècle. Enfin, un troisième, de style roman, est construit vers 1125.

Détruit par plusieurs incendies, l’édifice est relevé et transformé grâce à la générosité de saint Louis.La construction de la cathédrale gothique commence donc en 1236. Contrairement à Chartres, la construction n’est pas homogène, puisque le chantier ne sera réellement terminé qu’en 1547, après la guerre de Cent Ans !

tours_cathedrale_8747De cette époque date le chœur de style gothique rayonnant. Une fois le chœur et le transept terminés, le XIVe siècle voit la nef s’élever à son tour.

C’est aussi au XIVe siècle que la cathédrale est définitivement consacrée à saint Gatien
Lors de la première moitié du XVIe siècle, les tours, si caractéristiques de Saint-Gatien, reçoivent leur couronnement en style italien. Deux décennies plus tard, pendant les guerres de Religion, les nombreuses statues des portails sont détruites par les protestants.

A la Révolution, Saint-Gatien devient temple de la Raison. Elle a été classée monument historique par liste de 1862.
La cathédrale de Tours possède une magnifique verrière dans son vaste chœur et deux belles rosaces, de style rayonnant, dans les bras du transept. L’une d’entre elles sert d’arrière-plan à un somptueux buffet d’orgue du XVIe siècle.

Orgue_de_la_cathédrale_St-Gatien_a_Tours_DSC_0713

——————————————————————————————————————————————————————————————————-

 

On ne peut s’étonner de trouver un tel édifice au centre d’une configuration en étoile :

1La ligne blanche est particulièrement intéressante : elle relie la cathédrale au Mont Saint Michel d’un côté et à la chartreuse du Liget (centre de configuration), le sanctuaire Notre Dame de la Miséricorde à Pellevoisin (lieu d’apparition mariale), la source et chapelle St Rémy à St Sauvier, la croix de Lignat puis le point central sur la hauteur de Grandval de l’autre.

PI18194-hrLe Mont-Saint-Michel

 

Chartreuse-du-Liget-1
La Chartreuse du Liget fera l’objet d’une page spécifique

PellevoisinLe sanctuaire de Pellevoisin (Indre), lieu d’apparitions mariales et de pèlerinage

St Rémy à St Sauvier La chapelle saint Rémy de Saint-Sauvier (la source est à l’arrière de la chapelle)

croix de LignatLa croix de Lignat (Puy de Dôme)

 

La ligne jaune relie la cathédrale à la chapelle de Penvins et à l’abbaye de Citeaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *