L’ermitage de Galamus et les abbayes

L’ermitage de Galamus, dans le département des Pyrénées orientales,  existe depuis le VIIe siècle. Comme serti dans la falaise qui surplombe les méandres de l’Agly (la rivière de l’aigle), cet ermitage cache une grotte-chapelle.

1

Les grottes naturelles de Galamus, « montagne sainte« , devinrent, dès le VIIème siècle, un refuge pour les ermites qui y construisirent leurs modestes cellules, vécurent dans la prière et l’abstinence et y moururent.
Ils y sont présents jusque vers 1925, construisant progressivement les bâtiments, avec la cloche du campanile dite « cloche aux vœux ».

8La chapelle fut construite à la suite du « miracle » de 1782 durant lequel de nombreux villageois de Saint-Paul-de-Fenouillet furent sauvés d’une épidémie de suette (sorte de gangrène où l’on sue beaucoup) grâce la protection de saint Antoine. Depuis ce jour, au milieu des rochers pousse un platane quasiment sans eau. Il est aujourd’hui immense et propose son ombre paisible aux visiteurs.

7Le site est classé Monument historique depuis 1927.

Les lieux ont été réaménagés au XVe siècle par les Franciscains. Ils sont alors devenus un lieu de pèlerinage.

6

3

De nombreux genévriers de Phénicie âgés de plus de 500 ans s’accrochent aux rochers surplombant les escaliers descendant sur la cour intérieure.

5

En explorant les liens énergétiques de l’ermitage de Saint-Antoine de Galamus, une ligne se distingue particulièrement parmi d’autres : elle relie l’ermitage à l‘abbaye saint-Martin-du-Canigou et à celle de Saint Michel de Cuxa et également au merveilleux site de Sant Miquel de Faï (un haut et vertigineux lieu dédié à Saint-Michel comme son nom l’indique) pas loin de Barcelone.

À la fin de la ligne, on prend son envol au-dessus des flots à l’aéroport de Barcelone.

Vers le nord la ligne traverse le calvaire de Saint-Flour, Issoire, Vichy et la cathédrale de Troyes, entre autres lieux.

ligne galamus saint Martin du Canigou st Michel de CuxaPlus de détails ici :

ligne saints2

De très hauts lieux sur une même ligne :

ligne saints3

voici quelques lieux traversés par la ligne :

Le dolmen de Campoussy :

dolmen de Campoussy

Une église ruinée près de Campoussy :

ruine eglise près de Campoussy
l’abbaye Saint Michel de Cuxa :

st Michel de Cuxa

l’abbaye saint Martin du Canigou :

st Martin du Canigou

Sant Miquel del Faï :

monast10

sant Miquel del Faï sant Miquel del Faï 2 sant Miquel- del Faï

Le dolmen de Gagnac :

dolmen Gagnac

L’église de Comes :

eglise de Comes

L’église de Fillols :

eglise Fillols

L’église St André de Tona sur son rocher, en Espagne :

église saint André de Tona (Espagne)

La même de plus près :

eglise de Saint André

Le calvaire de Saint Flour :

calvaire st Flour

La croix de St Jacques :

croix de st JacquesLa croix des 3 évêques :

croix des 3 évèques

One thought on “L’ermitage de Galamus et les abbayes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *