L’Ermitage de Saint Jean du puy

L’Ermitage de Saint Jean du puy est situé au sommet d’une colline à une altitude de 658 mètres, dans le département des Bouches du Rhône.
Il surplombe toute la vallée de l’Arc, dont la ville de Trets tout en faisant face à la Montagne Sainte Victoire. De l’autre coté, au Sud se trouve le village de St Zacharie.

                                                         le panorama sur la montagne sainte victoire

Le site, devenu un des lieux privilégiés pour les randonneurs, est composé d’un refuge , d’une chapelle dont l’abside romane est entièrement restaurée, consacrée à St Jean Baptiste, mais également un abri avec des jardins, d’une tour de guet (1828) qui est un observatoire donnant sur la vallée.

1

l’ermitage

2

6Depuis 1987 une table d’orientation a été érigée à coté du clocher.

L’ermitage est devenu au fil des ans un grand lieu de pèlerinage ou des centaines de personnes viennent chaque 1er mai, passer une journée champêtre et conviviale pour célébrer la messe, pique niquer, danser et écouter de la musique. Le site est entretenu depuis le milieu du XXème siècle par l’association des amis de St Jean du Puy, qui se chargent également des restaurations.

4                                                                                  la tour de guet

Cet ermitage a été fondé au Vème siècle par St Cassien. Il a été occupé par des moines cassianites jusqu’au XVème siècle , et appartenait à l’évêché de Marseille . Il a été occupé successivement par plusieurs ermites jusqu’à la Révolution. Il sera ensuite vendu comme bien national ; c’est ainsi que les habitants de Trets deviennent les propriétaires d’un lieu qui leur est cher.

Dès 1793 , la fête de saint Jean est solennellement célébrée à l’Ermitage. Les ermites reviendront et fréquenteront le site jusqu’en 1891, puis le lieu sera abandonné et tombera en ruine, avant d’être mainte fois restauré et rénové. Durant la Seconde guerre mondiale, il servira de maquis pour la résistance .

 

L’ermitage fait le lien entre la Sainte Baume et la montagne sainte Victoire. Il est au centre d’une configuration en étoile, comme tous les hauts lieux étudiés dans le site. À noter le lien direct également avec le sanctuaire Sacra di San Michele (ligne jaune « verticale » sur la carte) qui est un site italien majeur :

carte

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *