L’étang du Bois secret

« La Brenne est une des quatre régions naturelles du département de l’Indre, une étendue à peu près plate, juste hérissée de quelques tertres de grès, appelés buttons, que l’imagination populaire assimile à des dépattures de Gargantua. C’est le « pays des mille étangs » : une myriade de plans d’eau plus ou moins importants constellent le paysage, véritable paradis pour les oiseaux migrateurs, dont c’est une des haltes préférées sur le chemin des tropiques. »

784385752

L’étang du Bois secret, dans le parc naturel régional de la Brenne (Indre) est le centre d’une configuration énergétique en étoile :

1

La ligne bleue fluo relie l’étang à la cathédrale de Bourges d’un côté et à un autre étang qui est lui aussi au centre d’une configuration : l’étang de Bois Pouvreau.

Bois Pouvreau

L’étang de Bois Pouvreau est lui aussi un haut lieu au centre d’une configuration en étoile

L’étang de Bois secret est à égale distance (100 kms) de Bourges et de Bois Pouvreau.

……………………………………………………………………………………………………………………………………….

Lorsque j’ai entrepris les recherches documentaires sur ce haut lieu d’énergie, j’ai eu la bonne surprise de tomber sur la page http://fragmentsdegeographiesacree.hautetfort.com/tag/bois-secret qui explique que la Brenne est au centre d’un triangle des Gaules dont les sommets sont Sein, Planès et Syren en Luxembourg. Très exactement, c’est un étang, dit du Bois-Secret, qui constitue le centre très précis de cette vaste géométrie. »

Avec image à l’appui :

709423029Vérification faite, cette triangulation existe bel et bien dans la grille !

Par exemple, la ligne Sein-Luxembourg n’est autre que la fameuse ligne :
Saint They <——> Mont Saint Michel <——> église de Barbonval dont il est question (entre autre) dans la page sur l’église de Barbonval.

Voici une partie de la ligne (en rose) :

sainte-vaubourg-saint-michel-saint-theyAu delà de Saint They, la ligne traverse l’île de Sein et se prolonge dans l’autre sens vers l’église Notre Dame de Prague (qui est donc reliée au Mont Saint Michel). Cette église a été construite dans la deuxième moitié du 14è siècle à l’emplacement d’un ancien édifice roman.

Tandis que la ligne bleue foncé (sur la carte énergétique de l’étang, plus haut dans la page) relie l’étang à Holy Island (images à venir) en Écosse, comme indiqué sur la carte de la page citée.

Les autres lignes existent également et parcourent les croisements du réseau 1.

Pour l’auteur, qui cite  Guy-René Doumayrou,  » la Brenne est au centre d’un triangle des Gaules dont les sommets sont Sein, Planès et Syren en Luxembourg. Très exactement, c’est l’ étang du Bois-Secret, qui constitue le centre très précis de cette vaste géométrie. »

La Brenne2Plutôt que de paraphraser le texte, je vous invite à lire également cette réédition de la page citée (les commentaires aussi sont intéressants) : http://fragmentsdegeographiesacree.hautetfort.com/archive/2005/09/27/l-etang-du-bois-secret.html

Chacun se fera son opinion, mais il va sans dire que je suis pour ma part complètement d’accord avec le dernier commentaire en bas de page qui indique que « La notion de centre, d’omphalos, chez les Anciens, n’est pas exclusive : les centres sont pluriels et ne prétendent pas à cannibaliser l’espace entier du monde. Les centres sont même souvent en relation (voir le système égéen révélé par Jean Richer). Ceci dit, n’importe quel lieu ne peut être centre. Il y faut certaines conditions. »

Il est possible et légitime en effet d’encadrer successivement TOUS les centres de configurations en élargissant de plus en plus la triangulation. Mais dans cette perspective, lequel pourrait-on bien choisir comme étant LE centre ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *