Lignes Isis

Je suis la Nature, mère des choses, maîtresse de tous les éléments, origine et principe des
siècles, divinité suprême, reine des Mânes, première entre les habitants du ciel, type uniforme
des dieux et des déesses. C’est moi dont la volonté gouverne les voûtes lumineuses du Ciel,
les souffles salubres de l’Océan, le silence lugubre des Enfers.

Puissance unique, je suis par l’univers entier adorée sous plusieurs formes, avec des cérémonies
diverses, avec mille noms différents. Les Phrygiens, premiers nés sur la terre, m’appellent
la Déesse Mére de Pessinonte ; les Athéniens autochtones me nomment Minerve la
Cécropienne ; chez les habitants de l’île de Chypre, je suis Vénus de Paphos ; chez les
Crétois armés de l’arc, je suis Diane Dictynna ; chez les Siciliens qui parlent trois langues,
Proserpine la stygienne ; chez les habitants d’Eleusis, l’antique Cérès. Les uns m’appellent
Junon, d’autres Bellone ; ceux-ci Hécate, ceux-là la Déesse de Rhamnonte.

Mais ceux qui les premiers, sont éclairés par les rayons du Soleil naissant,
les peuples de l’Ethiopie, de l’Asie et les Egyptiens, puissants par leur antique savoir,
ceux-là seuls me rendent mon véritable culte et m’appellent de mon vrai nom : la reine Isis.
(Apulée, les Métamorphoses ou l’Ane d’Or, XI, 4)

 De la Déesse Isis aux Madones noires

« Durant le millénaire qui précède notre ère et jusqu’aux cinq premiers siècles, la divinité majeure du monde méditerranéen était la Déesse ISIS (Asèt / Aséta), une déesse justement… noire. Isis fut vénérée sur une très vaste aire à la fin de l’Antiquité et au début du Christianisme. Cette « Mère noire » était appelée par de nombreux noms en dehors de l’Afrique, comme le souligne Apulée, Isis héritait de la longue tradition des sociétés matriarcales africaines. 
L’image d’Isis la plus populaire à l’apogée de l’empire romain semble être celle d’Isis allaitant son fils, Horus. »
http://www.larcenciel-forum.com/

v-isis

Deux lignes illustrent particulièrement le culte rendu à la Vierge Noire (antérieurement Isis), la Matrice de toute chose, celle qui enfante et nourrit les mondes et les êtres :
La première passe par la basilique de Longpont sur Orge dans la région parisienne.
C’est un très ancien lieu de culte à Isis.

basiliqueLa Basilique de Longpont-sur-Orge

91longpont2

La vierge noire de la basilique est antérieure à celle de Chartres et en est le modèle.

Voir ici un article sur cette basilique : http://vivrevouivre.over-blog.com/article-3288080.html

La ligne rejoint Vichy (Vierge noire avec pèlerinage annuel) :

Vierge-noire VichyLa vierge noire de Vichy

La ligne se poursuit et traverse Saint-Yorre puis Thiers (qui avait autrefois une Vierge Noire), l’église de Grandval (dont il est question ici : http://www.eurogrille.fr/leglise-de-grandval/ ), Le Puy et sa célèbre Vierge noire (« Hors de l’église, sur le mur fermant le chœur, une frise que l’on retrouve sur le porche du For ressemble à un nom égyptien : ISIS, répété à l’envi… »).

VN Le Puy                                                                         La vierge noire du Puy en Velay

 

La ligne croise ensuite la source de l’Ardèche, l’abbaye des Chambons, Les Vans, une série de dolmens vers St Paul le Jeune, Saint-Ambroix, Les Fumades les bains (source sulfureuse curative), Nîmes et Saint Gilles.

Eglise_abbatiale_de_Saint-Gilles_XII_eme_L’église abbatiale de Saint-Gilles

Comme toutes les autres lignes évoquées elle est évidemment partie intégrante du réseau géométrique global : elle relie entre eux des points clés du réseau.

ISIS 1 ISIS 2

Une autre ligne Isis relie la cathédrale de Strasbourg à Vezelay (Vierge noire), Bourges (vierge noire attestée) et, dans l’autre sens,  Prague (vierge noire) et Czestochowa (peut être la plus célèbre vierge noire au monde). Cela explique le mot ISIS écrit sur le portail de la cathédrale de Strasbourg…

En Espagne, la ligne aboutit à Saint-Jacques-de-Compostelle :

ISIS 3

5 thoughts on “Lignes Isis

  1. La vous insistez beaucoup sur isis
    Mais atlantys en était antérieur, enoch par exemple et les Archanges
    Les pyramides et de nombreux vestiges proviennent du savoir des atlantes double is en est une émanation comme le sont les bases Celtes mayas hindou,massai ou bouddhiste entre autre…

  2. Le culte d’Isis a été amené en Gaule par les légions romaines qui revenaient d’Egypte et qui avaient pris Isis, aussi appelée « L’Étoile de la Mer ». Pour cette magnifique Déesse, ils établirent des temples en de multiples lieux dont un fut l’île au centre de Lutèce, l’ìle de la Cité.

    Quand un voyageur s’informait de savoir par où il devait passer pour traverser la Seine, on lui conseillait de passer par l’île d’Isis, en raccourci cela donna « par Isis » puis le nom de « Par is » remplaça le nom de Lutèce…

    Maastrich en Hollande signifie « L’Etoile de la Mer » et est certainement un endroit dédié à Isis…

    Félicitations pour tout ce travail, un immense merci, Pierre

  3. Je vis à Eze 06 . L’ancien nom du village est Isia, sans doute en rapport avec Isis. La devise est « moriendo renascor  » , mourante je renais (?)
    Je ne trouve pas de référence à ce lieu dans votre site. En savez vous quelque chose ?
    Merci beaucoup.
    Evame

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *