ND de la Délivrance de Monthault

Le site du rocher de Monthault (« Mont » « Haut ») en Ille et Vilaine, est un lieu de pèlerinage séculaire. Une bulle du pape Grégoire XI, datée de 1376, atteste l’existence d’un lieu de culte à cette époque. Le pape demandait que la chapelle soit restaurée pour accueillir les pèlerins qui y venaient nombreux dans l’espoir d’une guérison.

Une chapelle avait été édifiée sur ce site en 1696-1698. Détruite pendant la Révolution, elle est reconstruite en 1825 et 1877. Elle est consacrée à la Vierge Marie, et une statue de Notre-Dame de la Délivrance, haute de 2,40 mètres, est édifiée sur la flèche. La Vierge est revêtue d’une couche d’or à l’occasion du centenaire de l’édifice.  L’édifice actuel correspond à la chapelle reconstruite en 1877.

Ce sanctuaire est un lieu de pèlerinage. On y vénèrait les statues de Notre-Dame-de-la-Délivrance et de saint Gorgon. Cette dernière a disparu en 1781.

Noter que Gorgon (au même titre que Gargas et tous les noms dérivés) évoque Saint-Michel.

ND Délivrance

La parenté avec le Mont-Saint-Michel apparaît sur la carte. Les deux sanctuaires sont au centre de configurations hexagonales (et donc de sceaux de Salomon) et ils sont directement reliés (ligne rouge) :

carte 1

On peut mettre en évidence les rectangles d’or qui rythment toute la grille énergétique :

rectangles d'or

La chapelle est également en lien avec deux basiliques majeures de Bretagne : ND du bon secours à Guingamp (Vierge noire) et la Basilique du Folgoët :

carte 2

La ligne se prolonge jusqu’au sommet du Hohneck en Alsace.

La Basilique ND de Bon secours à Guingamp (on peut voir sur la carte ci-dessus qu’elle est elle aussi au centre d’une configuration comme le Mont-Saint-Michel et ND de la Délivrance) :

ND de bon secours Guingamp

La vierge noire de la Basilique :SONY DSC Le labyrinthe :Labyrinthe_-_Basilique_de_Guingamp_02

La Basilique du Folgoët :

Basilique Le Folgoët

Sur la butte de Monthault, proche de la chapelle Notre Dame de la Délivrance des sculptures ont été réalisées lors du 5e Symposium International de sculpture Monumentale sur Granits Bretons en août 2001 sur les cantons de Louvigné-du-Désert et Coglais.

22 artistes ont ainsi pendant un mois et devant le public donné naissance à 22 œuvres monumentales inspirées du thème de l’eau.
L’œuvre de Thierry JOURDAN est réalisée en granite rose de Perros-Guirec et en granite de Lanhélin.
Définition de l’œuvre par l’artiste : « Travail en rapport avec l’ornementation celte où l’ovule était souvent présente. Telles de grosses perles de rosée déposées pour l’éternité et reliée entre elles par un chemin de spirales. »

35190_6_photo1_g 35190_6_photo3_g
explo_3_35190_6_photo1_g

explo_2_35190_6_photo2_g

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *