Grille énergétique et nombre d’or

En détaillant la grille énergétique du côté de la Lozère, il apparaît, comme on pouvait s’y attendre, que le Pic Cassini (point culminant du sud du Massif central, où le Tarn prend sa source) est au centre d’une configuration (en rouge).

Le signal du Pic Cassini ( 1680 m)

Le sommet du Pic Cassini
2_vers-le-signal-des-laubies-mont-lozereL’énergie de ce lieu est extraordinaire…


Sur un autre grand croisement (cf images ci-dessous) : l’alignement de menhirs des Bondons. Là aussi, c’était prévisible.

Un autre endroit, le plus cher à mon cœur, est la montagne du Goulet, où le Lot prend sa source. Là aussi même emplacement au centre exact d’une configuration triangulaire que le roc de Malpertus (autre nom du pic Cassini). L’énergie de ce lieu est bien au delà des compteurs traditionnels…

Moins prévisible, mais tout aussi passionnant  : le tracé détaillé des lignes du réseau a permis de mettre en évidence une constante dans les mesures observées : les rectangles formés par les mailles de la grille sont des rectangles d’or.

Autrement dit de rectangles dont le rapport entre la largeur et la longueur est égal au nombre d’or. Phi : 1,618.
Ces rectangles (en bleu fluo et blanc ci-dessous) sont imbriqués les uns dans les autres et se regroupent pour former d’autres rectangles d’or, plus grands.

Cela signifie ni plus ni moins que le nombre d’or est à la base du réseau énergétique terrestre
Et donc pas seulement dans les proportions de notre visage de notre corps ou des fleurs et des pommes de pins.

C’est en tous cas une découverte extrêmement prometteuse et pleine de sens. Tout comme l’arbre de vie et la fleur de vie, qui ne sont en aucune façon des spéculations abstraites, mais bien au contraire des reproductions mentales de structures réelles existantes (cf http://www.eurogrille.fr/?page_id=13), les figures comme le triangle Isiaquehttp://villemin.gerard.free.fr/Wwwgvmm/Esoteris/Isiaque.htm), correspondent à des réalités énergétiques.

 

On est en droit ici de parler de géographie sacrée et il sera bientôt temps de donner un nom à ce réseau.

Gageons qu’il n’y aura pas que les rectangles qui seront dorés. À suivre donc.

Le sens des rectangles d’or est aussi bien « vertical » qu’ « horizontal ».

220px-Rectangles_d_or.svg

Rectangles d'or 1

Une vue rapprochée. J’ai mis volontairement très peu de noms de lieux afin de faire ressortir la structure. Le maillage de base triangulaire est en rouge :

Rectangles d'or 4

Soit un rectangle de longueur L, de largeur c. Ôtons lui un carré de côté c :


Le rectangle est dit de divine proportion si pour ce rectangle comme pour le rectangle qu’il reste une fois le carré ôté, le rapport entre longueur et largeur est le même. On démontre que ce rapport ne peut alors être que le nombre d’or !

C’est ce que l’on peut vérifier sur les rectangles des images ci-dessus.

Une petite recherche montre que les triangles sont inscrits dans des rectangles d’or (approximativement l =14 kms L=22 kms). Ils sont donc eux même triangles d’or …

Rectangles d'or 5

Ci-dessous, le sceau de Salomon du Pic Cassini et celui de la montagne du Goulet (noter le lien énergétique entre les deux massifs, ce qui n’étonnera pas ceux qui connaissent ces lieux…). L’alignement de menhirs des Bondons est également au centre d’une configuration identique (non représentée ici). :

1(Pour les rectangles d’or, voir aussi la page sur ND de la Délivrance)

J’ai la certitude qu’on ne peut plus rester dans une lecture fragmentée des phénomènes cosmo-telluriques et des hauts lieux particulièrement.
Cela rejoint les enseignements de la non dualité et de la physique quantique, dans lesquels aucun phénomène n’existe par lui-même mais qu’il se définit par sa relation avec le tout.
La séparation n’existe pas, elle n’est qu’apparente et simplement liée à nos conditionnements mentaux.

On peut désormais s’appuyer sur une cartographie qui pourrait bien aider à donner corps à ce changement de perspective.
La distribution géométrique des hauts lieux (à la manière d’un cristal), que j’évoque dans ce site ainsi que cette découverte toute récente de la structure de la grille basée sur le nombre d’or ne peuvent être dues au simple hasard. Il y aurait eu une « chance » sur des milliards pour que ce soit le cas.

Il me semble que le temps est venu d’envisager une perspective « holistique » de la géobiologie et de l’énergétique en général.
Nous y gagnerons en conscience.

12 thoughts on “Grille énergétique et nombre d’or

  1. Ce que tu démontres est tout à fait vrai !…tout est en interconnection et ce maillage de rectangle d’or se poursuit au delà de notre petite planète, il faut voir l’espace comme un immense maillage où chaque galaxies etc. sont en relation. L’infiniment petit n’est pas séparé de l’infiniment grand mais est en connection !…

    Il m’a été dit que le triangle est la clé !…ce qui correspond bien à ce que tu mets en évidence..

  2. Le nombre d’or,c’est aussi une exception mathématique car il suffit d’ajouter 1 pour l’élever au carré et retrancher 1 pour trouver son inverse. Mais également le meilleur ami de racine de 5 ,également une constante de la géométrie sacrée car :racine de 5 = 1.618 +0.618

  3. Bravo , je fais également des recherches sur le cosmo-tellurisme, les pyramides du monde , tesla et les civilization anciennes et j’en suis arrivé au meme conclusion et grille de base que vous . Super boulot !

  4. Bonjour à tous.

    Tout d’abord, Merci au createur de ce blog pour son travail. Et merci a tout ceux qui ont pu participer.
    C’est extraordinaire ce monde dans lequel on vie. Je suis ravis de voir que je ne suis pas le seul fou. Ah ah.
    Le monde s’eclaire un peu plus chaque jours a mes yeux, et ca continue grace a vous. Je vie en camion, et compte visiter certain lieux energetique du sud… Si certains veulent se joindre à moi pour un eveil en commun…

    A bientot
    Chris

    • Coucou Chris, es-tu arrivé dans le Sud ?? Au plaisir de te rencontrer si cela doit être =D
      Nous sommes une belle et grandissante famille d’illuminés, c’est plus juste et joli que le terme « fou » non ??!
      Je te souhaite le meilleur pour ton évolution personnelle
      Elishabba

  5. J’ai visité la Cham des Bondons l’été 2012 et j’y ai effectivement ressenti une énergie extraordinaire.
    Je me suis demandé si les menhirs (qui ont été remis en place il y a quelques années par l’office du tourisme, si j’ai bien compris) avaient été replacés à leur emplacement d’origine. N’ayant pas de connaissance en radiesthésie, je n’ai pu vérifier cela. Quoi qu’il en soit, je comprends mieux à la lecture de cet article la puissance vibratoire ressentie. Merci pour votre travail.

  6. Travail de recherche magnifique et passionnant ! Merci !!
    j’enseigne le Reiki depuis des années et suis particulièrement sensible à la Merkabah, fleur de vie .
    vos explications sont une révélation pour moi car je savais, je cherchais mais n’avais jamais rien trouvé de satisfaisant qui faisait référence à notre terre de manière si claire.
    je me réjouis de me rendre sur ces lieux rempli d’énergies
    Merci pour votre travail ..
    Murielle

  7. Bonjour,
    Je viens de découvrir votre blog et je trouve votre travail de fourmi passionnant.
    Sans y connaitre grand-chose par moi-même, j’y retrouve des éléments très concrets donnés par le physicien Nassim Haramein (extraordinaire à la fois de précision et de simplicité) et par les bouquins sur la géométrie sacrée de Drunvalo Melchizédek (L’ancien secret de la fleur de vie).
    Merci vraiment. J’ai hâte de lire la suite…

  8. Bonjour Alain, bonjour Guy!
    Pour moi, à ce jour, le grand réseau sacré suivait la configuration orthogonale des parallèles et méridiens de la planète, ce que j’ai pu vérifier sur la région PACA en identifiant une douzaine de lieux sacrés d’exception. C’est vrai que les diagonales de cette configuration orthogonale étaient également concernées. Amitiés.
    A suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *